clément de gaulejac

tailleurs d'histoires

112 pages
4⅜˝ × 6½˝
978-2-923942-10-0

distribution : Gallimard
Mise à l'office le 24 août 2015.
Qui sont les tailleurs d’histoires ? Sont-ils les agents toxiques d’un système sorcier qui nous tient sous son emprise ? Ou à l’inverse de redoutables guérisseurs ? Un peu les deux. Cela dépend de la manière dont on brasse les cartes ; de ce qu’on y voit, de ce qu’on y lit.

Le verbe de ces beaux parleurs est une matière ambivalente, à la fois meuble et tranchante ; une scène où se nouent les problèmes en même temps qu’ils s’y dénouent.
Un livre d’emblèmes modernes, écrit et dessiné sous la protection de cette formule essentielle et magique : le mot chien n’a jamais mordu personne.
 

la mauvaise tête

tailleurs d’histoires